Thursday, June 08, 2017

Disparition des enchaînements consonantiques

Règle : un e final ne doit jamais être prononcé devant une voyelle. Il doit être élidé ou muet pour donner lieu à un enchaînement consonantique (liaison).
Or, les Français sont de plus en plus nombreux à prononcer ce e final devant une voyelle, par exemple après "que", comme si le mot suivant commençait par un h aspiré.
Exemple fautif : parce que il pleut. C'est totalement incorrect et provoque un hiatus (choc de voyelles), qui ne choque plus grand monde.