Saturday, December 06, 2014

Ausculter

Ah, qu’il est parfois bon de faire un peu d’étymologie !
En tant que professeur de phonétique française et de diction, s’il est une chose dont j’aie peu à peu acquis la certitude, c’est que pour reproduire correctement un son, il n’est pas tant nécessaire d’être pourvu d’une excellente oreille que de savoir entendre, mieux, de savoir écouter. Bien évidemment, cela peut s’apprendre.
A ce sujet, rappelons l’origine du verbe ausculter. En latin auscultare signifie écouter. Dans la même famille sémantique se trouve le mot auricula, petite oreille.
Les voyelles phonétiques ont ceci en commun avec les notes de musique que ce qui sépare deux d’entre elles s’appelle un intervalle. C’est cet intervalle auquel il convient d’être attentif. Par ailleurs, un son est caractérisé par sa hauteur, son timbre, son intensité et sa durée. Il n’en va guère autrement pour les voyelles, hormis le timbre qui est propre à chaque instrument et donc propre à chaque voix humaine.

A bon entendeur, salut.

No comments: